Dominique (et William) Cordier

BIOGRAPHIE

Williams et Dominique se rencontrent au milieu des années 50. Quelques années après, ils décident
de photographier et de vivre ensemble. Ils mélangent leurs négatifs et ne dévoilent jamais aux autres « qui a fait quoi ». Ils appellent ça « pratiquer l’oubli ».
Dès les années 1960, ils publient et ouvrent aux artistes désirant exposer, leur atelier de la rue de la Pie à Rouen.
En 1991, ils reçoivent le prix Courtonne-Leneveu, pour les livres publiés.
En 2000, ils sont nommés Chevaliers des Arts et Lettres.
Lorsqu’ils ne voyagent pas, ils sont dans leur studio et réalisent des portraits, des nus et des recherches non formelles.
Leurs engagements humanitaires ont été sources de nombreuses réalisations photographiques.
En 2004, Williams décède.
Dominique à l’image des artistes de spectacle reprend aussitôt son appareil, par crainte de tout arrêter.

EXPOSITIONS